Beach Slang – The Things We Do To Find People Who Feel Like Us

Beach-Slang-The-Things-We-Do-To-Find-People-Who-Feel-Like-Us1-560x560

Du punk-rock en veux-tu, en voilà et c’est à Philadelphie que ça se passe. La ville qui compte beaucoup de héros musicaux comme Adam Granduciel avec ses acolytes de The War On Drugs ou encore Kurt Vile peut rajouter Beach Slang dans sa liste. Le quatuor formé en 2013 est composé de James Alex (chant, guitare), de Ruben Gallego (guitare), d’Ed McNulty (basse) et d’e JP Flexner (batterie). Il a déjà à son actif deux EPs parus en 2014 – Who Would Ever Want Anything So Broken ? et Cheap Thrills On A Dead End Street – et passe au long format pour la première fois avec The Things We Do To Find People Who Feel Like Us, sur le label Polyvinyl Records.

Si vous voulez des riffs de guitare acérés, des lignes de basse survoltés et une section rythmique parfaitement calibré, vous êtes à la bonne adresse. Pendant 26 minutes, Beach Slang dégaine leur indie rock/pop-punk puissant comme si leur vie en dépendait afin de bien toucher sa cible. De « Throwaways » à « Dirty Lights » en passant par les plus agressifs « Ride The Wild Haze » et « Young & Alive », on se prend les déflagrations de guitares en pleine tronche et c’est sacrément jouissif.

Bon après, Beach Slang sait tempérer ses ardeurs et nous offrent quelques moments de douceur avec « Too Late To Die Young » et « Porno Kid ». Si James Alex entre dans la quarantaine, il n’a pas quitté son mode de vie adolescent pour autant. D’une part parce qu’il n’a pas vécu une jeunesse vraiment heureuse et cela se ressent complètement dans ses textes d’adolescent rebelle et en colère contre le monde entier. Et tout cela forme un ensemble cohérent et bien compact comme il se doit.

Comment faire du bon pop-punk en 2015 ? Vous aurez surement la réponse à votre question avec ce premier album de Beach Slang. Et on sent qu’ils ont ouvert toutes les portes avec The Things We Do To Find People Who Feel Like Us et que ça ne présage que du bon pour la suite.

Note: 7.5/10

Retrouvez Beach Slang sur Facebook / Twitter / Bandcamp