Bon Voyage Organisation – La Course

En 2018, le monde a découvert la musique voyageuse et cosmique de Bon Voyage Organisation avec leur premier album Jungle ? Quelle Jungle ? (chroniqué ici). Le projet musical d’Adrien Durand a fait preuve d’inventivité avec sa fusion musicale entre nu-disco, space-funk et pop psychédélique qui fut jalousé par les uns et acclamé par les autres. Le voici de retour deux ans plus tard avec son successeur nommé La Course.

Voici venir huit titres où la mission première de Bon Voyage Organisation est de dépayser son auditoire. Le départ est amorcé par une introduction du nom de « Nocturne 305 » où Adrien Durand et ses acolytes nous embarquent dans un périple aussi bien onirique qu’attachant. On poursuit avec les rythmes afro-latino sur le morceau-titre plus léger et tropical qui prend des allures psychédéliques au fur et à mesure avec également la saga qu’est « Un américain à Tanger » et « Un américain en danger » où free-jazz et électronica expérimentale arrivent à se mêler facilement.

Tout au long de ces huit morceaux, Bon Voyage Organisation arrive à nous fasciner et hypnotiser sur ce périple qui poursuit plusieurs étapes de façon cohérente avec également « Prière pour le voyageur » qui est un arc narratif des plus fascinants. Le collectif a rempli sa mission les doigts dans le nez avec ce second disque ambitieux et énigmatique qui permet de nous emmener très loin malgré les obstacles qui sont devant nous.

Note: 7.5/10