Fear Of Men – Fall Forever

fall-forever1

Le trio venu de Brighton Fear Of Men a débarqué en 2014 avec un premier album plutôt sympathique du nom de Loom. Jess Weiss (chant, guitare), Daniel Falvey (guitare, claviers) et Michael Miles (batterie) se sont fait un petit nom grâce à leur musique à mi-chemin entre indie pop, dream-pop et shoegaze, à un tel point qu’ils ont fait la première partie de The Pains Of Being Pure At Heart. Suite à cela, le trio tente un nouveau coup avec un second album Fall Forever qui aurait dû sortir quelques mois plus tôt mais ils ont préféré le retarder afin de bien peaufiner le résultat final.

Et qui dit second album dit évolution musicale. Fear Of Men opte pour des sonorités plus électroniques afin de donner plus d’élégance à leurs compositions plus abouties et plus denses, à l’image de l’introduction quasi-spirituelle de « Vesta ». Quel plaisir de retrouver la voix angélique de Jess, notamment sur des morceaux agréables que sont « Undine » et « Island ». Les guitares sont relégués au second plan au profit des synthés et claviers glaciaux et le résultat vaut plutôt le coup comme « A Memory » et le très bon « Until You » aux martèlements de batterie complètement obsédants, sans oublier bien sur sa dernière minute instrumentale bien intense.

N’oublions pas non plus la très rythmée « Trauma » qui vaut à elle seule l’intérêt de cet opus avec son thème bien représentatif. Ici, Jess Weiss aborde sans pudeur la complexité des relations amoureuses sur la grande majorité de l’album mais le fait avec une certaine précision que l’on s’y retrouve totalement. Tout ceci fait son effet sur l’élégant « Sane » vacillant entre calme et tempête et sur la conclusion aérienne nommée « Onsra ».

Avec Fall Forever à la froideur évanescente, Fear Of Men change de formule sans oublier ses racines afin de toucher à un plus grand nombre d’influences. Ce qui permet au trio de Brighton de s’imposer parmi l’une des formations les plus intéressantes et les plus charmantes du moment grâce à leurs compositions qui se révèlent de plus en plus à cours d’écoutes répétées.

Note: 7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s