Björk – Utopia

Il y a 20 ans, Björk sortait le plus grand chef-d’oeuvre de tous les temps, son troisième album Homogenic. Bon, je ne vais pas revenir de long en large sur ce troisième disque vu que tout a été dit. En cette année 2017, la légendaire diva islandaise revient aux sources avec son nouvel opus intitulé Utopia.

Tandis que son prédécesseur Vulnicura (qui n’a pas été chroniqué) traduisait son divorce éprouvant avec son ancien époux Matthew Barney qui résultait d’un disque très sombre, Utopia est un virage à 180°, c’est-à-dire un disque plus joyeux, rêveur et enchanté. En gros, un disque Tinder selon ses propres mots. Comme sur son prédécesseur, elle a refait appel au jeune prodige Arca afin de nous offrir des productions mystiques et brillants comme sur « Arisen My Senses », « Blissing Me » et « The Gate ».

Afin de célébrer la vie, Björk a eu la soyeuse idée d’incorporer des mélodies à la flûte à travers ses compositions avant-gardistes très fantaisistes à l’image de « Body Memory » aux couches musicales superposées dépassant allègrement les 9 minutes, « Courtship » sans oublier « Losss ». Elle a définitivement retrouvé le sourire et sa pop expérimentale devient plus radieuse notamment sur « Tabula Rasa » où elle veut protéger les enfants d’une société patriarcale oppressante tout en roulant les r comme à l’ancienne même si elle n’hésite pas à régler ses comptes avec son ex sur le très sombre « Sue Me » aux beats triturés et menaçants que nous concocte Arca. Mais pour le reste, elle revient à la simplicité des débuts avec « Saint » ainsi que la céleste mais dénuée de mélancolie « Future Forever » où les aficionados de la diva islandaise découvriront un sample de « All Is Full Of Love » extrait de… Homogenic, tiens !

Avec ce nouvel album, Björk revient au top avec un Utopia qui est tout simplement son disque le plus consistant depuis… Vespertine, soyons fous, tiens. Sous fond d’expérimentations musicales proposées par le duo Arca/Guðmundsdóttir, elle arrive à dépeindre un avenir radieux et rempli d’espoir après un divorce plus éprouvant. Jamais on l’aura entendu reprendre goût à la vie et ça fait plaisir à entendre.

Note: 9/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s