Brisa Roché – Invisible1

92322b0d24

Cette bonne Brisa Roché. Elle a marqué les esprits avec sa reprise d' »American Boy » en version reggae avec le duo de délinquants Bost & Bim pour la révélation Usain Bolt en 2008. Mais mis à part ça, elle aura publié deux albums – Takes en 2007 et All Right Now en 2010 puis silence radio. En effet, la chanteuse californienne francophile a pouponné durant ce laps de temps et elle est prête à reconquérir le game avec un troisième album Invisible1 après six années d’absence.

Comme elle l’a expliqué dans une interview, Brisa Roché a décidé d’appeler son album Invisible1 car elle aurait composé 40 morceaux dans l’invisibilité, sans l’aide de personne où elle peut « dépasser les limites imposées par un studio et le nombre habituel de participants à un enregistrement ». Mais elle s’est tout de même faite aider par Blackjoy, Thibault Barbillon et Marc Collin pour la production et les arrangements. Il en résulte un disque divisé en deux parties: une première partie introspective et une seconde partie plus ensoleillée. Le premier titre « Lit Accent » est pop à souhait et rentre dans le vif du sujet avec ses arrangements somptueux et renversants tout comme les rêveurs « Echo Of What I Want » et « Night Bus ». Mais ce qui va suivre après sera encore plus fou.

Invisible1 est un festival de genres musicaux en tous genres arrangé à la sauce Brisa Roché. Elle peut se montrer aussi bien fleur bleue sur les comptines pop-folk mélancoliques de « You Like Fire » et « Each One Of Us » que femme fatale sur le magnétique « Baby Come Over », les expérimentations funk efficaces en diable de  « Groupie » et « Disco » ou encore le R&B ultra-sensuel de « Diamond Snake ». Et cette richesse de sons fait de la Californienne une artiste d’exception qui vient d’atteindre un nouveau sommet.

Ceux qui la préféraient dans un registre plus jazzy ou plus folk psyché auront donc deux options: soit ils vont adhérer à ce nouveau revirement musical soit ils seront rapidement désorientés. Honnêtement, on opte pour le premier choix car Invisible1 permet de voir un énorme travail effectué entre les compositions de la chanteuse et le gros travail fait à la production. De plus, c’est toujours intéressant de la voir explorer de nouveaux horizons musicaux et libre de toutes contraintes. On te voit Brisa.

Note: 8.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s