El Botcho – Three Is A Tragic Number

r-8699920-1466935236-3876-jpeg

On se souvient tous de la chanson « The Magic Number » de De La Soul en 1989 attestant que trois est le chiffre magique. Pourtant, pour El Botcho, c’est totalement l’inverse: c’est un chiffre tragique comme l’en atteste le titre de leur ultime opus. Car oui, pour casser l’ambiance, le groupe indie pop toulonnais s’est séparé fin juin dernier.

Alors pour les chanceux d’entre eux, beaucoup ont pu rêver en passant cet opus au bord de leur décapotable lors des journées ensoleillées et caniculaires. Car l’indie pop du groupe transpire les vacances et le bien-être comme l’atteste des titres nostalgiques comme « Sadly (Here Come The Hard Times) » avec son riff acoustique efficace, « Madeline » et autres « Wendy ». Il y a de quoi penser à la scène sunshine pop californienne et au rock psychédélique réminiscents de Brian Jonestown Massacre ou encore aux contemporains comme Byrds sur « Silly Sound » et « Warehouse Sun ». Quoi qu’il en soit, Alex Telliez-Morieni est énormément inspiré aussi bien en chant qu’aux influences.

Laid-back, nonchalant et ensoleillé, tous ces ingrédients sont réunis pour faire un ultime album savoureux avec des thèmes relatant la rupture comme en témoigne des morceaux comme « Let’s Pretend – You’re Just My Friend » qui nous rappelle malheureusement que toute bonne chose a une fin. Comme El Botcho justement, mais on se souviendra de leur sunshine-pop rêveuse et mélodique qui auront envoûté nos étés. Merci pour tout, les gars.

Note: 8.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s