Honeyrude – The Color Blue

L’indie rock et le shoegaze sont des courants revival qui ont marqué pas mal de jeunes groupes et Honeyrude n’est pas une exception. Le quatuor originaire d’Austin qui est composé de Jess Ledbetter (chant, guitare), d’Ian Lund (guitare), de Billy Kunath (basse) et de Paul Goetz (batterie) possède la shoegaze dans le sang et nous le prouvent avec leur premier album The Color Blue prévu pour être un premier EP.

Ayant comme principales influences Babes in Toothland et Lush, Honeyrude envoie tout valser avec des titres à mi-chemin entre grunge-pop et shoegaze comme « Something About Milwaukee », « Ring Ring Ring » ou encore « Lover In Denial ». Les riffs énervés se mêlent à la voix envoûtante de Jess Ledbetter ainsi qu’une section rythmique bien rutilante et ça fait des étincelles sur « Sorry I’m Late » semblable à du Black Rebel Motorcycle Club, « Roger McClain » qui est plus college-rock ainsi que les intonations dignes de Swervedriver et qui sert de conclusion à cet opus bien glorieux.

Au final, quoi de mieux que de succomber au shoegaze revival de The Color Blue qu’ils font bien plus que rendre hommage à ce courant mais sait le raviver de façon impeccable. Honeyrude a remporté haut la main le défi du premier album constant et abouti.

Note: 8/10

Retrouvez Honeyrude sur FacebookSoundcloud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s