Pine Barons – The Acchin Book

Pour bien comprendre, The Pine Barrens est un livre écrit par John McPhee traitant de l’histoire et de l’environnement quelque peu nocif de la région sud-est du New Jersey. C’est ainsi qu’un groupe qui vient de là emprunte son nom et le rebaptise Pine Barons pour le jeu de mots. Le quintet s’est fait remarquer avec un premier album en 2013 et revient en douceur avec leur successeur nommé The Acchin Book.

Composé de 11 titres, Keith Abrams et ses acolytes délivrent un indie rock débridé, complexe mais tout de même passionnant avec des morceaux riches et fougueux comme « Clowns » qui synthétise à lui seul l’ambiance général de l’opus mais aussi les implacables « Telescope », « What Is Mine » et « Garden Spring » qui en disent long sur les ambitions du quintet.

Partagé entre rock psychédélique, power-pop et emo, Pine Barons nous époustoufle de bout en bout. Avec des morceaux complexes et intelligents à l’image de « Hourcoat », « Root Loss » ou encore la conclusion époustouflante de « Alliterate Breed », le quintet du New Jersey possède ce petit grain de folie qui a de quoi faire pâlir la concurrence. The Acchin Book est un joyeux bordel qui se dévoile beaucoup plus à plusieurs réécoutes.

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s