Thomas Azier – Stray

L’année dernière, Thomas Azier avait fait parler de lui avec son second album intitulé Rogue ayant reçu pas mal de louanges. Mais le musicien et producteur néerlandais ne compte pas en rester là après tout ce beau succès car pour cette fin d’année, il revient pour nous enchanter une fois de plus avec Stray, son troisième album surprise.

Présenté au départ comme un EP paru à l’été dernier, Thomas Azier revient donc avec sa musique teintée de pop et d’électronique qui a fait sa réputation à travers des titres lyriques et solennels comme « Nightrunner », « Echoes » ou encore « Vertigo ». Le néerlandais a décidé d’ouvrir les portes de son intimité sur Stray où il se confie sur sa vie comme jamais. Entre moments instrumentaux épiques comme l’introduction « The Dreamer In Her » et la conclusion menaçante de « Anemone Dreams » et ballades au piano organiques avec « Color ! Color », « Mother Of Pearl » et « Smoke », impossible de rester insensible face à l’univers du bonhomme.

Sur Stray, Thomas Azier continue à explorer son talent hors limites que ce soit sur des titres audacieux (« Vertigo », « White Horses ») que minimalistes (« One By One ») et n’hésite pas à convier une certaine Schérazade sur un morceau plutôt réussi nommé « Hymn ». Pour ce troisième album, il solidifie une fois de plus sa discographie qui regorge de pas mal de surprises.

Note: 7/10