Andoni Iturrioz – Le roi des ruines

Il y a cinq années, Andoni Iturrioz avait publié son album L’insolitude qui a pu mettre en avant son style original. Depuis, le musicien a collaboré avec d’autres pointures comme Lisa Portelli afin de se faire un nom. Cette année, il revient avec son successeur intitulé Le roi des ruines.

Mélangeant blues-rock, chanson française et slam, Andoni Iturrioz nous entraîne dans des contrées sombres et introspectives. C’est avec huit compositions que le musicien a décidé de chasser les vilains nuages de sa tête avec entre autres l’introduction nommée « La Joie Noire » ou bien encore « Dans la Rocaille » et « Révolution (par épiphanie collective) ».

Il y a de quoi réfléchir tout au long de ce Le roi des ruines notamment sur l’audacieuse « La Fabuleuse Histoire de James Iscariote » durant 10 minutes et prenant une dimension philosophique et religieuse avant de repartir de plus belle avec « Jérusalem » et sur la conclusion nommée « Olé ». Andoni Iturrioz suspend le temps et nous invite à prendre du recul sur le monde qui nous entoure avec cet opus hypnotique.

Note: 6/10