Doug Tuttle – Pinecone

Doug Tuttle continue son bonhomme de chemin comme si de rien n’était. Venu tout droit de Somerville dans le Massachusetts, on avait laissé notre hôte avec un Dream Road des plus somptueux en 2019 avant de distiller une poignée de sorties confidentielles sur son Bandcamp. Cet été, il revient avec un nouvel EP du nom de Pinecone.

Avec ces cinq nouveaux titres bucoliques, Doug Tuttle confirme avec sa fusion entre indie folk lo-fi et jangle-pop afin d’exprimer son ressenti sur la situation actuelle. Dès le premier titre nommé « Bruised and Bothered », on navigue entre euphorie et mélancolie tant le confinement aura raison de lui tout comme sur les rythmiques légères que sont « Lead Mask » et « Liber Gold ». Le musicien de Somerville fera parler ses qualités mélodiques en faisant parler sa sensibilité artistique et poétique sur « Darkness Under Blight » et la faussement nommée « Weak Ends » qui clôt cet EP sur une note positive. Gageons à ce que son prochain long-format soit du même acabit.

Note: 7.5/10