Gabriels – Bloodline

Beaucoup d’entre nous étaient accros au gospel rétro et lo-fi de Gabriels l’année dernière. Il faut dire qu’on avait énormément accroché au titre « Love and Hate In A Different Time » qui aura longuement tourné sur nos platines à la fin de l’année 2020, comme une lueur d’espoir en ces temps pourris. Maintenant que la popularité est de mise, il est temps de récidiver avec un nouvel EP un an plus tard du nom de Bloodline.

Un poil moins rythmé et plus langoureux que son prédécesseur, cette fusion entre gospel, soul psychédélique faite maison et lo-fi continue de nous ensorceler. Et c’est avec ces quatre nouveaux titres rétro interprétés par l’interprétation toujours aussi marquante de Ryan Hoppe que l’on a affaire avec une introduction dantesque et frémissante du nom de « Innocence ». Gabriels prend du galon et nous envoûte avec cette touche de vintage qui ne leur fait jamais défaut que ce soit sur l’irrésistible « Blame » avec ces notes de vibraphone somptueuses ou sur « Stranger Warmer » avant de prendre son envol avec le morceau-titre en guise de finish. Pour ce second hiver d’affilée, Gabriels saura nous réconforter.

Note: 8/10