The Dead Tongues – Dust

Parmi les survivants de l’Americana moderne, The Dead Tongues répond toujours aussi présent depuis une décennie. Le one-man-band originaire de Durham avait fait paraître un Transmigration Blues paru en 2020 qui lui a permis d’asseoir un peu plus sa crédibilité dans le domaine. Deux ans plus tard, il retente l’expérience avec son cinquième album intitulé Dust.

On repart dans des territoires Americana avec des compositions éthérées telles que l’entrée en matière qui s’intitule « Pawnshop Dollar Bills » s’étirant sur huit minutes de béatitude. The Dead Tongues montre qu’il est de nouveau dans son élément et nous embarque avec les envoûtants « Garden Song » ou bien encore « Through The Glass » et « Little Lies » où les saveurs alt-country et Americana sont parfaitement bien amenés.

Entre solos d’harmonica et atmosphères détendues et quasi-célestes, ce Dust montre un The Dead Tongues à la hauteur de son inspiration. Ce ne sont pas des morceaux doux-amers à l’image de « Colorful Crosses » et de « Ticket » qui nous feront dire le contraire et certainement pas l’élégante conclusion nommée « Sweet Relief » nous invitant à relativiser sur nos vies respectives. Une fois de plus, le bonhomme de Durham saura nous emmener loin avec son savoir-faire musical.

Note: 7.5/10