The Courettes – Back In Mono

Il aura fallu deux albums pour que The Courettes réussisse à nous impressionner. Le duo danois composé de Flavia et de Martin s’est fait une place avec leur garage-pop teinté de sixties faussement anachronique qui aura facilement impressionné plus d’une personne. Et ils récidivent dans la matière avec leur troisième disque nommé Back In Mono.

Avec ces quatorze titres, The Courettes assume pleinement les sonorités en mono qui donnent cette sensation vintage frétillante. À mi-chemin entre The Kinks et The Sonics, le duo danois joue à fond la carte des années 1960 avec des hymnes taillés sur mesure tels que « Want You! Like A Cigarette » qui ouvre le bal mais également « Hey Boy » et « Night Time (The Boy Of Mine) » qui nous fascinent par tant d’efficacité.

The Courettes nous enivre et nous ensorcelle avec cette touche old-school et mono qui ne fait jamais défaut. Le duo danois offre un bon condensé avec « R.I.N.G.O. », « Trash Can Honey » et « Hop The Twig » qui sont placés sous le nostalgie avant de récidiver vers des moments plus lancinants sur la face B. C’est notamment le cas pour « Misfits and Freaks » ou bien encore pour « My One and Only Baby » et « Too Late To Say I’m Sorry » où le tandem montre son côté sentimental sans en faire trop avant de repartir sur de bonnes bases avec « Won’t Let You Go » et « Cry Cry Cry » en guise de clôture. Comme quoi, le mono ça a du bon.

Note: 7.5/10