Jagwar Ma – Every Now And Then

jagwar_enat_23-1-640x640

Beaucoup d’entre vous, dont moi, avait vibré sur Howlin’, le premier album de Jagwar Ma en 2013. Le trio australien a réveillé notre passion pour la musique baggy/électro psychédélique des années 1990 sans le savoir et pourtant, c’était foutrement réussi. Dès lors, ils ont connu la gloire et l’ascension et visent encore les cieux avec leur second album Every Now And Then.

Que ça fait du bien de retrouver notre trio adoré, un peu comme on retrouve notre ami d’enfance avec qui on a partagé nos plus beaux délires. Et bien entendu, ils ne changent pas leur formule, que nenni ! Après une introduction classe nommée « Falling », voilà que Gabriel Winterfield, Jono Ma et Jack Freeman nous servent une bonne portion de pop psychédélique bien pêchu avec « Say What You Feel » qui fait parfaitement la transition entre Howlin’ et ce nouvel opus, mais aussi les claviers vaporeux de « Loose Ends » qui réveillera les fans du courant Madchester.

Avec des bombes taillées pour le dancefloor comme l’épopée de 7 minutes qu’est « Give Me A Reason », les accents acid qui rencontrent les envolées pop et soul de « Ordinary » avec son excellent sample rastafari du meilleur effet sans oublier le tubesque « OB1 » (qui est une ode aux synthés Oberheim OB-1), Jagwar Ma touche sa cible avec précision. Bien évidemment, on ne peut pas s’empêcher de penser à Primal Scream période Screamadelica mais aussi à The Happy Mondays et The Stone Roses pour ses influences dub, techno, baggy, rock psychédélique ou encore garage-rock et ils osent même toucher aux sonorités orientales sur le très sombre « High Rotations ». Mais le trio sait aussi se faire plus rêveur et cotonneux, à l’image de « Slipping », « Don’t Make It Right » ou encore la conclusion épique qu’est « Colours Of Paradise » qui vient rajouter une bonne couche à ce second opus.

Au final, Every Now And Then est tout simplement ce que l’on attendait d’eux. On rêve tout comme on danse à travers ce mélange musical coloré et psychédélique à travers des compositions hallucinogènes et acides, mais c’est ce qui fait la réputation de Jagwar Ma avant tout. Tout comme leur Howlin, cette suite est grandiose.

Note: 7.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s