Various Artists – Nowadays Vol. 6 (Fall Tape)

a3054938566_10

Vous l’aviez attendu, vous en aviez rêvé et le voici ! Voici donc la nouvelle compilation du label Nowadays Records, label français numéro 1 en matière d’électro et de beatmaking à la française (qui s’internationalise de plus en plus ces derniers temps). C’est l’occasion de revenir sur ces 10 nouveaux titres inédits signés par de nombreuses pointures qui pèsent ces derniers temps.

Plus le temps de faire de blabla, place à la musique et c’est le talentueux rennais Douchka qui ouvre les hostilités avec l’énergie décapante de « This Mood » digne du beatmaker accompagné du rappeur HiLevelz. Et de suite, c’est le duo Haute qui fait son grand retour après le soulful « Down » qui a squatté les playlists de Radio Nova tout l’été 2014 et signe la trap sensuelle de « More », à 1000 lieues des sonorités Dilla-esques mais ça reste du haut niveau. Comme les précédentes compilations, Nowadays Records convie aussi bien des novices qui pourront vite incarner le futur de la future bass comme le DJ parisien Lain qui signe un « Control » bien futuriste avec toujours le spectre de J Dilla et Flying Lotus qui plane au-dessus.

On retrouve aussi le brestois Romain Jovion qui sample le générique de Koh Lanta sur « Kelyeke » aux couleurs vaudou et qui feraient pâlir de jalousie le label Mawimbi mais aussi le lyonnais Woodwire qui clôture la cérémonie avec un « First Light » percutant. Au milieu de ces nouvelles têtes, on retrouve les têtes plus familières comme les boss du label La Fine Equipe et Hoosky qui signent le hip-hop instrumental sombre de « Freaks » aux grosses basses qui feront trembler vos murs. Le nouveau prince de l’électro Fakear qui nous étonne avec les sonorités trap de « Burn It Down » avec toujours ses boucles vocaux qui lui sont familières tandis que les récemment signés Le Vasco se démarquent avec un « Soleil noir » aérien et mélancolique avec la voix autotunée de Louise Calzada. Et il y a aussi de bonnes surprises comme nos chouchous Cotton Claw qui reviennent avec leurs pads et leurs MPC pour signer le remuant « Octopuss » mais aussi le DJ néerlandais Full Crate qui présente un « Big Shot » à mi-chemin entre dub et sonorités afro de bon goût.

Comme la plupart des compilations de Nowadays Records, celle-ci n’est pas à passer à côté au vu des compositions bluffantes et énergiques comme on aime. Plus le temps passe, plus ce label gagne de plus en plus en puissance mais jusqu’où pourront-ils aller ?

Note: 8.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s