Mesparrow – Jungle Contemporaine

500x500

On avait tous découvert Mesparrow avec son premier album Keep This Moment Alive paru en 2013, entièrement chanté en anglais. Et depuis, la chanteuse tourangelle a connu l’ascension avec sa longue tournée, de nombreux prix à la clé mais aussi pour ses compositions originales et quasi-théâtrales. Il faudra attendre trois ans pour avoir la suite et il s’agit de Jungle contemporaine, son petit frère écrit et chanté entièrement en français, s’il vous plaît.

Et encore une fois, Marion Gaume pratique sa magie sur Jungle contemporaine, c’est-à-dire onze morceaux aux rythmiques bien accrocheuses et aux sonorités quelque peu électroniques bien distinguées. De « Agrafes » à « Mes onomatopées » en passant par les renversants « Fantôme » (qui pourrait faire un malheur en live) et « Ne me change pas », on se laisse charmer par sa voix suave et ses empreintes vocales samplées et démultipliées comme bon lui semble, un peu comme Bjork et Camille à leur époque.

Avec des textes évoquant le quotidien, Mesparrow sait captiver son auditeur avec des histoires de la vie de tous les jours et en les transformant en des contes pour le moins surréalistes. Et c’est ce qui fait de ce Jungle Contemporaine une oeuvre plutôt protéiforme où l’on s’enfonce peu à peu dans une mélancolie pour le moins inhabituelle, surtout sur les trois derniers morceaux renfermant cet opus. La tourangelle parvient à poser les règles du jeu et à dominer son univers comme bon lui semble, une seconde fois.

Note: 7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s