Le Vasco – La transe des oiseaux

a4122749386_10

Certains ont découvert Le Vasco avec leur premier EP We Are Not Natural Anymore 😥 l’année dernière. Les nouvelles coqueluches de nos chouchous Nowadays Records sont complètement à part du reste du roster dominé par la scène future beat, préférant privilégier un R&B futuriste et mutant. Le groupe parisien qui s’est fait remarquer aux Transmusicales de 2013 et au concours Ricard S.A. Live Music en 2014 montre qu’il ne fait rien comme les autres avec leur premier album La Transe des Oiseaux.

La voix robotique de Louise se mélangeant aux beats intergalactiques et avant-gardistes de Niels et de Raphael nous plongent dans un univers énormément futuriste à l’ère du numérique. La Transe des Oiseaux raconte ainsi l’improbable histoire d’Aya Yosemite qui est un dieu numérique et un hologramme mystique qui règne sur le monde. Et cette odyssée futuriste comporte pas mal de moments percutants comme « Neon Blue », « Razorblade » et « Loved Ghost ».

Tout ce mythe que nous raconte Le Vasco est à la fois efficace et complexe avec des plages complètement imprévisibles comme le bruitiste « Borders Of Your Private World » qui contraste avec l’aérien mais chelou « Les Oiseaux Sont Là, Ils Attendent… » chanté en anglais. La Transe des Oiseaux est ainsi une exploration intelligente et totalement singulière où l’IDM du groupe parisien nous en fait voir de toutes les couleurs.

Note: 7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s