Frankie Rose – Cage Tropical

Qu’est-ce que Dum Dum Girls, Beverly et Crystal Stilts a en commun ? Cela se tient en deux mots: Frankie Rose. Elle a officié durant ces trois groupes en tant que chanteuse et batteuse avant de lancer sa carrière solo dans le plus grand des calmes depuis 2009. Après trois albums plutôt réussis, Cage Tropical est une autre perle à compléter dans sa discographie toujours aussi quasi-parfaite.

Sans plus attendre, Frankie Rose, avec l’aide de Jorge Elbrecht à la production continue dans son élément à mi-chemin entre indie pop, post-punk et synthpop aux sonorités 80’s avec des titres tropicaux et nostalgiques à l’image de « Love In Rockets » aux synthés voluptueux mais aussi « Trouble » aux accents très Neu et « Art Bell » aux orgues réminiscentes de Stereolab. Ces dix morceaux nous embarquent dans un rêve somptueux où les guitares soft et les claviers célestes notamment sur « Dancing Down The Hall », « Game To Play » et l’excellent « Red Museum » aux instrumentations impressionnants tandis que « Cage Tropical » avec son riff de piano en cascade et le final « Decontrol » montrent une musicienne intrépide capable d’hypnotiser son auditeur en un peu de temps.

Nul doute que ce nouvel album de la new-yorkaise devenue californienne va faire à nouveau fureur dans les mois qui viennent avec cette progression musicale toujours aussi naturelle et classe. Frankie Rose est à deux doigts de goûter à la consécration en raison de son univers sucré et nostalgique. Si ce n’est pas déjà fait…

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s