Stars – There Is No Love In Fluorescent Light

Depuis 2000, Stars n’arrête pas d’impressionner son entourage à travers une discographie riche. Changeant de style musical à chaque sortie, le groupe canadien reste insaisissable. Allez donc savoir ce qu’ils nous ont concocté avec leur neuvième opus There Is No Fluorescent Light.

Le quintet continue son bonhomme de chemin après leur (disons-le honnêtement) décevant album No One Is Lost paru en 2014 en nous offrant des morceaux indie pop teintés de mélancolie à l’image de « Privilege », « Alone » ou encore « The Gift Of Love » et autres plus enlevés comme le déjanté « Fluorescent Light », « Hope Avenue » et autres « Real Thing » très 80’s.

Ce neuvième disque voit aussi l’occasion pour notre tandem adoré Torquil Campbell et Amy Martin de se faire un tour de passe-passe au micro tant le couple évoque différents thèmes où l’on se retrouve complètement, que ce soit la paranoïa sur « Losing You », le besoin d’être reclus sur « Alone » ou même de se libérer de son passé comme sur « California, I Love That Name ». Plus élaboré et plus concis musicalement parlant, There Is no Fluorescent Light

Note: 7/10

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s