The Love Language – Baby Grand

Cette année, The Love Language fête ses 10 ans d’existence. Durant ce long périple musical, le projet mené par Stuart McLamb a su traverser les époques et les tendances comme il se doit avec sa discographie infaillible. Et cette fois-ci, il revient donc avec Baby Grand.

Pour ce quatrième album, Stuart McLamb continue de faire valoir sa plume comme il se doit tout au long de ces onze nouvelles compositions. Et c’est toujours avec des arrangements quasi-baroques que The Love Language continue de nous fasciner que ce soit sur l’euphorique « Frames » qui n’a d’euphorique que la musique. En effet, notre hôte a essuyé une rupture amoureuse des plus douloureuses et il tente de guérir ça en musique avec « New Amsterdam », les allures yacht rock de « Juiceboxx » et d’autres plus dansantes avec « Shared Spaces ».

C’est une explosion de saveurs qui se dégage tout au long de ce Baby Grand. Entre épopées psychédéliques avec « Paraty » et « Independence Day » et autres plus en crescendo avec « Castle In The Sky » et « Let Your Hair Down » aux allures dignes de Beach Boys, The Love Language fait passer la pilule en parlant de sa rupture pour un moment d’extase. Pour ceci, Stuart McLamb reste égal à lui-même et on ne peut pas s’en plaindre.

Note: 7.5/10