Amanda Shires – To The Sunset

Je ne parle que très rarement d’artistes et de groupes country-folk donc vous ne verrez pas d’articles sur Kacey Musgraves malgré tout le respect que je dois pour cette petite dame. Mais il m’arrive de faire des exceptions lorsque j’accroche (un peu) vers la personne. Et cette exception en la règle se nomme Amanda Shires qui est dans les circuits depuis un bout de temps et qui revient avec un septième album nommé To The Sunset.

Et la raison pour laquelle j’ai décidé de donner une chance à ce disque, c’est tout simplement dû au fait qu’il soit produit par Jason Isbell, soit le mari de la principale concernée. Amanda Shires a décidé de monter un peu son niveau avec ses compositions country teintées d’Americana et on sent tout de suite la différence à l’écoute des morceaux comme « Parking Lot Pirouette » qui ouvre le bal mais encore les riffs dignes du college rock des années 1980 de « Leave It Alone » ou le plus rock’n’roll « Break Out The Champagne ».

Sa récente maternité lui a fait ouvrir les yeux et de nouvelles perspectives sur To The Sunset. Amanda Shires se sent plus revigoré que jamais et cela s’entend sur le méditatif « Charms » joué au ukulélé mais encore « Take On The Dark » et « White Feather » qui la sent pousser des ailes. On peut facilement dire que ce septième disque est celui de la transition lui ouvrant pas mal d’horizons sur l’avenir.

Note: 7/10