Maps – Colours. Reflect. Time. Loss.

Maps a beau se faire rare sur la scène musicale mais cela n’empêche pas de marquer son empreinte à chaque fois. Le musicien britannique James Chapman avait laissé son auditoire avec son dernier album en date de 2013. Six ans plus tard, le voici enfin de nouveau présent avec Colours. Reflect. Time. Loss.

Au programme de ce nouvel album, de l’introspection et de l’émotion à l’état pur. Maps emprunte un virage musical des plus fascinants comme à son habitude. En recrutant un orchestre pour façonner au mieux les arrangements de cordes et de cuivres comme sur l’introduction nommée « Surveil » mais encore sur « Howl Around » et sur « Wildfire », Colours. Reflect. Time. Loss. ira renouer avec les influences dignes de Pet Sounds remises au goût du jour.

Le musicien britannique recolle les morceaux de son passé riche en péripéties en tous genres avec « Just Reflecting » et « The Plans We Made » et au fur et à mesure, on part à notre tour dans une quête afin de trouver une paix intérieure. Entouré d’arrangements somptueux et de chœurs féminins, Maps n’hésite pas à faire intervenir une guitare de temps à autre notamment sur la conclusion intitulée « You Exist In Everything » afin d’ajouter plus d’envergure. En soi, Colours. Reflect. Time. Loss. est un joli petit disque où les sonorités des années 1960 sont mises en avant afin de faire table rase du passé comme il se doit.

Note: 7.5/10