Astrobal – L’Infini, L’Univers et Les Mondes

Il y a trois années de cela, Astrobal a débarqué en fanfare avec leur album Australasie. Le projet musical mené par le musicien toulousain Emmanuel Mario n’aura pas laissé un certain Bertrand Burgalat indifférent, loin de là. Et il compte repousser les limites avec son successeur intitulé L’Infini, L’Univers et Les Autres Mondes.

Composé de onze morceaux, ce nouveau disque est inspiré du livre de Giordano Bruno et nous propulse directement dans le cosmos. Dès les premières mesures de « 10 000 Ans », le ton est donné et Astrobal ainsi que d’autres musiciens et de la chanteuse Emma Savary nous emmènent dans des contrées intergalactiques.

Le collaborateur de Julien Gasc, Laure Briard et de Laetitia Sadier ira piocher dans les références des année 1970 pour mieux sortir du lot. Il n’y a qu’à juger les écoutes de « Le Frisson Ultrasonique », « Chaque Été » et de « La Route à L’Envers » pour s’apercevoir qu’Astrobal reste spécialiste en la matière. Des groupes comme Le Superhomard ou encore Stereolab n’auront qu’à bien se tenir car le toulousain convoque les spectres des années 1970 de façon précise et imparable. L’Infini, L’Univers et Les Autres Mondes nous fait bouger de notre siège afin de contempler le septième ciel de façon magique.

Note: 7/10