Groupie – Ephemeral

On reprend nos bonnes vieilles habitudes et on fonce à Brooklyn pour faire un brin de découvertes. Et cette fois, on part à la rencontre d’un duo féminin nommé Groupie qui est composé d’Ashley Kossakowski et de Joanna Healy et qui avait publié un premier EP nommé Validated en 2018. Et sans l’aide d’un label, elles réussissent toutefois à se faire un nom avec leur premier long-format intitulé Ephemeral.

C’est à coup de riffs punky et de rythmiques bien incisives que Groupie nous accueille dans leur univers bien contestataire notamment avec l’introduction intitule « Heat Wave ». Les deux têtes pensantes se partagent les rôles et on appréciera très rapidement leur alchimie sur des hymnes fédérateurs tels que « Waiting », « Industry » et autres « Poor You » où elles réussiront à combiner indie rock, dream-pop, shoegaze et surf-pop avec aisance.

Ce qui frappe également sur ce premier disque, c’est qu’il est directement autobiographique et Groupie n’hésite pas à lever le voile sur leurs conditions. On en veut pour exemple « Daleko » entièrement interprété en polonais où Ashley Kossakowski se remémore de la politique migratoire polonaise bien complexe dans les années 1980 où elle s’est involontairement séparée de sa famille. Pour le reste, il est facile de faire preuve d’empathie par rapport à leur vécu lorsqu’on s’attache aux textes de « Lonely Dog » et « Critic’s Eye » teintés de groove pour alléger l’ambiance. Une chose est sûre, c’est que l’histoire de Groupie sera loin d’être éphémère.

Note: 8/10

Retrouvez Groupie sur Facebook / Twitter / Bandcamp