Wombo – Keesh Mountain

L’année dernière, Wombo était sorti des sentiers battus avec la parution de leur album bien détonnant du nom de Blossomlooksdownuponus qui n’a jamais été chroniqué ici malheureusement. Toujours est-il que le trio de Louisville veut en découdre avec l’arrivée de leur nouvel EP intitulé Keesh Mountain.

Voici quatre nouveaux titres où Wombo continue à distiller des sonorités aussi bien groovy que psychédéliques. C’est avec entre autres « Ida Mae » qui ouvre le bal entre post-punk et funk mais aussi le volontairement déstructuré « Just Like Time » à la frontière de la no-wave que l’on a affaire. Entre lignes de basse malicieuses et chant féminin irrésistible, le trio américain repart de plus belle avec ce Keesh Mountain qui nous entraîne avec le tubesque et gentiment noisy « Dreamsickle » ainsi que le final distordu et avant-pop qu’est « Situations » qui nous en fait voir de toutes les couleurs. La légende Wombo est loin d’être finie en effet.

Note: 7.5/10