Evolfo – Site Out Of Mind

En 2017, Evolfo est sorti de la norme avec l’arrivée de leur premier album du nom de Last Of The Acid Cowboys qui n’a jamais été chroniqué dans nos colonnes, encore une fois. Il n’empêche que le septuet de Brooklyn a marqué son époque avec son rock psychédélique voyageur et cosmique qui aurait mérité une bien meilleure reconnaissance. Quatre ans plus tard, ils tentent de renverser la tendance avec leur successeur intitulé Site Out Of Mind.

Une fois de plus, Evolfo ira explorer le cosmos avec cette belle fusion entre rock psychédélique, pop vintage des années 1960 et space-rock qui habille ce Site Out Of Mind. Démarrant en trombe avec un « Give Me Time », le groupe new-yorkais privilégie un groove mutant mais addictif rappelant The Flaming Lips sans les psychotropes tout comme sur les plus fuzzy « Strange Lights » et « Zuma Loop » qui suivent et qui surprennent avec ses jams imprévisibles. Un périple trippy est en prévision et on est déjà attentif par chaque motif et chaque détail que le septuet nous balance dans les oreilles.

Site Out Of Mind continue de nous en faire voir de toutes les couleurs avec notamment le dansant et spatial « Drying Out Your Eyes » et les allures prog de « Blossom In Void ». Mais la véritable pièce de résistance qui cristallisera l’inventivité d’Evolfo restera « In Time » divisé en trois parties avec cette classe psychédélique qui fera jalouser King Gizzard & The Lizard Wizard pour son unicité avant de partir en terrains connus avec l’instrumental « Orion’s Belt ». À côté de cela, on relève des passages étonnamment soulful avec une esthétique hippie que sont « Let Go » et « Broken Hills » avant de s’achever sur une messe acoustique qu’est « White Foam » prouvant qu’Evolfo  mérite toute son attention avec ce rock psychédélique vintage et soulful qui nous fera voyager très loin.

Note: 9/10