Mort Rose – Au revoir cowboys

La scène musicale québécoise ne finira pas de nous étonner. On en veut pour preuve Mort Rose qui est considéré comme étant les dignes successeurs de King Gizzard & The Lizard Wizard. De quoi attiser notre curiosité, surtout avec l’arrivée de leur nouvel album intitulé Au revoir cowboys.

Le quatuor montréalais mené par Alexandre Archambault est parti pour nous en faire voir de toutes les couleurs avec leur rock psychédélique débridé. A l’écoute des morceaux plus souillés tels que « La crise » qui ouvre le bal mais également « On part au soleil » et « Danser » avec ses claviers dissonants qui font corps aux riffs fuzzy avec merveille. Bien évidemment, une pointe d’excentricité est toujours la bienvenue afin de faire parler l’originalité de Mort Rose.

Comme son nom l’indique, Au Revoir Cowboys n’hésite pas à nous envoyer dans des terrains western. Donc ce n’est pas un hasard si un banjo et un saxophone se glissent en arrière-plan sur cette fusion entre Americana et krautrock psychédélique sur les effrénés « Je dois savoir » et « Money » qui se joignent aux titres plus courts mais foutraques comme « Boubilou » et « Pète un badtrick ». Quoi qu’il en soit, Mort Rose saura maîtriser son art et son originalité comme personne avant de ralentir la cadence avec élégance vers la fin sur les lancinants « Tomber » et « Tombé (ouch) » après une bonne poussée d’adrénaline psychédélique. Au revoir cowboys les fera passer à coup sûr à un autre statut.

Note: 7.5/10