Casper Skulls – Knows No Kindness

Bien entendu, nous n’avions pas oublié l’impact de Casper Skulls ainsi que de leur premier album nommé Mercy Works paru en 2017. Le groupe originaire de Toronto a réussi à se faire un nom sur la scène indie rock avant de s’absenter quelques années pour revenir plus fort avec son successeur intitulé Knows No Kindness.

Une fois de plus, Casper Skulls enfonce le clou avec de nouvelles compositions parfaitement arrangées telles que « Tommy » en guise d’introduction montrant leur évolution artistique. Le groupe de Toronto s’éloigne progressivement des élans shoegaze et indie rock digne des années 1990 pour des contrées plus romantiques et oniriques telles que « Thesis », « Witness » et « Rose of Jericho » aux arrangements bel et bien denses.

Knows No Kindness montre toutes les ambitions de la chanteuse et guitariste Mélanie Gail St-Pierre qui affûte son écriture avec les enivrants « Ouija » et « Monument ». Aussi bien touchant que vivifiant avec « The Mouth » et le final nommé « Stay The Same », Casper Skulls a su réussir ce virage musical avec brio montrant qu’ils savent si bien maîtriser des contrées oniriques et douces-amères.

Note: 8/10