Jeff Parker – Forfolks

En février 2020, Jeff Parker avait réalisé un album remarquable du nom de Suite For Max Brown (chroniqué ici). Le guitariste de Toronto a réussi à sortir de sa zone de confort en nous offrant un disque de jazz cosmique et introspectif faisant preuve d’un talent infaillible. Un an et demi plus tard, il revient en pleine forme avec son successeur inattendu du nom de Forfolks.

Contrairement à son prédécesseur, ce nouvel opus est axé sur son jeu de guitares. Il en ressort ainsi une collection de huit morceaux instrumentaux méditatifs placés sur le signe de la méditation, comme en résulte les pièces hypnotiques telles que « Off Om » en guise d’ouverture mais aussi « Suffolk » où la guitare et l’auditeur ne feront plus qu’un.

Forfolks compte également deux standards hyper connus que sont « Ugly Beauty » de l’illustre Thelonius Monk ou bien encore du très reconnu « My Ideal ». Pour le reste, Jeff Parker baigne dans le domaine de l’improvisation musicale avec des compositions méditatives que sont « Flour Of Fur » et la splendide conclusion nommée « La Jetée » qui montre ses talents de compositeur remarquable. De quoi prolonger le plaisir pour un petit bout de temps.

Note: 8/10