Julia Bardo – Bauhaus, L’Appartamento

Vous avez sûrement croisé Julia Bardo plus d’une fois ces dernières années. Tout simplement parce qu’elle fut un temps guitariste des allumés Working Men’s Club avant de se lancer en solo avec l’arrivée de son premier album intitulé Bauhaus, L’Apparamento.

On est à mille lieues de la musique insolente de ses anciens compères, nous avons affaire à de l’épuré ici. Julia Bardo se livre comme jamais à travers ces dix compositions cathartiques à l’image du titre d’ouverture nommé « The Most » aussi bien laid-back que nostalgique avant d’enchaîner sur des titres bruts de décoffrage comme « No Feeling » et « Love Out Of Control ».

Entre ballades sensibles avec « Into Your Eyes » et compositions plus effrénées telles que « The One » ou encore « Do This To Me » et « Impossible », Julia Bardo réussira à s’ouvrir sans pudeur: sur sa solitude et sur son passé parsemé d’embûches. Et c’est à cela que l’on reconnaît la grâce de Bauhaus, L’Apparamento qui continue de nous transporter au lointain avec « It’s Okay (Not To Be Okay) » et la splendide conclusion nommée « Goodbye Tomorrow » montrant qu’elle saura faire parler sa créativité musicale à bon escient.

Note: 8/10