The Death Set – How To Tune A Parrot

Dix années plus tôt, The Death Set avait débarqué en force avec un second disque du nom de Michel Poiccard. Le trio électro-punk australien avait mis tout le monde d’accord avec leur musique bien explosive avant de disparaître de la circulation. Un petit tour et puis s’en vont ? Pas du tout car ils créent la surprise en revenant cette année avec leur successeur du nom de How To Tune A Parrot.

Une fois de plus, The Death Set viendra opérer un tour de force entre electronica, punk-rock, hip-hop et noise-rock avec treize nouveaux titres d’une énergie folle et contagieuse. Avec des morceaux bruitistes et fougueux tels que l’introduction nommée « Overload Damage » mais également « Fall Down », « Elephant » et « I’m Sick With It », les arrangements noisy et les habillages électro-punk de The Death Set n’ont rien perdu de leur verve.

Et on n’est pas au bout de nos surprises car d’autres tueries sont de sortie à l’image de « Oh My God », « Best Kept Mess » et de « Nowhere Is Here ». How To Tune A Parrot est donc un come-back fracassant de la part de The Death Set qui n’épargnera personne avec « Closed Eyes » et « Mad World » conviant le groupe HO99o9. Après un moment d’accalmie qu’est « Remind Me Who’s Suffering », le trio australien enfonce le clou avec « This Enemy Is My Best Friend » qui confirmera ce retour inattendu et nécessaire.

Note: 7/10