Black Dresses – Forget Your Own Face

On est d’accord que la fausse séparation de Black Dresses aurait pu être commenté par le Gorafi, tellement c’était fake. Quoi qu’il en soit, les enfants terribles de la pop industrielle et noisy venue de Toronto sont de retour pour nous jouer un mauvais tour en maintenant son rythme d’un album par an. Et voici leur nouvelle livraison discographique annuelle du nom de Forget Your Own Face.

Devi McCallion et Ada Rook continueront de terroriser les réacs avec leur musique bien terrifiante et chaotique. Et ce ne sont pas des titres bien noisy remplis de rage et de folie tels que « u_u2 » mettant en avant l’interprétation bien gutturale d’Ada Rook ou bien encore « earth worm » et « NO NORMAL » qui nous feront dire le contraire. Alors qu’on pensait Black Dresses quelque peu plus sages sur les dernières œuvres et bien, on s’est mis le doigt dans le troufion.

Volontairement glitch et industriel comme il se doit avec « doomspiral » sans oublier « MONEY MAKES YOU STUPID » et « GAY UGLY AND HARD TO UNDERSTAND », Black Dresses compte asseoir son autorité par tous les moyens. Avec Forget Your Own Face, le duo de Toronto revient à ses fondamentaux bien bruitistes qui nous feront un peu froid dans le dos.

Note: 7/10