Swamp Dogg – I Need A Job​.​.​.​So I Can Buy More Auto​-​Tune

On ne pouvait pas non plus faire l’impasse sur le retour d’un des crooners les plus prestigieux de la soul américaine, à savoir Swamp Dogg. Maintenant son rythme d’un album tous les deux années, l’anti-crooner avait crevé l’écran avec ces disques précédents que furent Love, Less and Auto-Tune (chroniqué ici) et Sorry I Couldn’t Make It (chroniqué ici) parus respectivement en 2018 et 2020. C’est dans ce sens qu’il nous dévoile son successeur cette année avec un nouvel album intitulé I Need A Job… So I Can Buy More Auto-Tune.

Une fois de plus, Swamp Dogg affiche son costume de crooner loseur et libidineux qui fait sa renommée et ce I Need A Job… So I Can Buy More Auto-Tune ne fera pas exception à la règle. La voix auto-tunée du bonhomme continue de nous enivrer sur des compositions soulful rétro malicieuses telles que « I Need A Job » en guise d’introduction avant de faire parler son personnage bien controversé sur « Soul To Blessed Soul » et « Darlin’ Darlin’ Darlin’ » qui sont étrangement langoureux et attachants.

Ici, Swamp Dogg est bien préparé pour choquer son audience féminine où il déclare, avec humour et son sens de la démesure, que la tromperie est son gagne-pain sur « Cheating In The Daylight » en compagnie d’un autre grand crooner de son ère, à savoir Willie Clayton ou encore sur « Cheating All Over Again ». Bien sûr, plus les années passent, plus sa libido augmente et il nous le fait comprendre sur « I Need Your Body » et sur « Full-Time Woman », quitte à être volontairement malaisant par moments.

Mais c’est ce qui fait toute l’exubérance du légendaire crooner auto-tuné qui s’exprime de bout en bout avec un « Show Me » emblématique faisant de ce I Need A Job… So I Can Buy More Auto-Tune un disque ne laissant personne indifférent.

Note: 8/10