Letting Up Despite Great Faults – IV

Chez Les Oreilles Curieuses, on est très friands de shoegaze. Donc forcément, lorsque Letting Up Despite Great Faults annonce leur retour, c’est forcément un grand événement. Le groupe de Los Angeles fondé par l’intrépide Mike Lee revient donc avec un nouvel album sobrement intitulé IV après huit années de silence radio.

Au programme de ce disque, c’est du shoegaze et de la dream-pop à gogo avec ces dix nouveaux titres cristallins. Letting Up Despite Great Faults explore le sens de la vie à travers ce mur du son simplement infaillible avec « Kisses » comme entrée en matière efficace avant d’enchaîner avec les enivrants « Corners Pressed » et « Gorgeous » définitivement accrocheurs.

À l’heure où la concurrence comme DIIV ou The Black Angels virevolte vers d’autres horizons, Letting Up Despite Great Faults reste fidèle à leurs origines et sait l’exploiter à bon escient. C’est notamment le cas pour « New Ground », « She Spins » ou bien encore pour le céleste « Tumble » aux distorsions de guitare emballantes. Les californiens sont de nouveau dans leur élément sur ce IV scintillant qui comporte « Curl » et « Self Portrait » en guise de conclusion glorieuse prouvant que le shoegaze a encore de beaux jours devant lui.

Note: 8.5/10