Mary Lattimore & Paul Sukeena – West Kensington

Non, on n’a pas fini de vous parler de Mary Lattimore. Oh que non. La harpiste californienne continue d’être toujours aussi prolifique et on en veut pour preuve sa nouvelle collaboration avec le musicien et guitariste Paul Sukeena qui donne naissance à un album nommé West Kensington.

L’association entre la harpe de Mary Lattimore et les guitares modulaires de Paul Sukeena donnent naissance à une symphonie à mi-chemin entre ambient et new-age des plus fascinantes. En six morceaux, on se laisse emporter par des compositions organiques et pour les moins spatiales telles que « Hundred Dollar Hoagie » qui ouvre le disque où la harpe, les synthés fuzzy et la guitare font bon ménage sans oublier les moments aériens que sont « Flaming Cherries Jubilee at Antoine’s » et « Didn’t See The Comet ».

West Kensington est un manifesto remarquable qui nous transporte dans l’au-delà. Et c’est sans compter sur les talents respectifs des deux protagonistes faisant parler leurs bagages musicaux notamment sur les ensorcelants « This Time Juliane Landed Softly » et « Garage Wine ». Entre Mary Lattimore et Paul Sukeena, des étincelles jaillissent pour donner naissance à une odyssée nous transportant très loin avec ce mélange si somptueux.

Note: 8/10