François Staal – L’Humaine Beauté

En l’espace de six disques, François Staal a su batir une réputation pour la moins solide sur la scène hexagonale. Auteur-compositeur-interprète et aussi compositeur pour le cinéma et la télévision, il n’a plus rien à prouver par les temps qui courent. Et c’est ainsi qu’il récidive avec son successeur qui s’intitule L’Humaine Beauté.

À travers ces treize nouveaux titres, François Staal fait parler de nouveau sa plume affûtée. Toujours empreint des sonorités rock et chanson française, il viendra célébrer Bréhat qui est l’île de son enfance à travers des compositions raffinées telles que l’entrée en matière nommée « Ready pour y croire » avant d’embarquer vers le large avec « Bréhat, une île », « Céline » (qui comporte une autre version interprétée au piano) ainsi qu’avec « Ne pas t’attendre ».

Aussi bien introspectif (« Ce qu’il y a de plus beau ») que politique (« Lance les dés »), la plume de François Staal saura nous interpeller à bon escient. Qu’il soit seul ou accompagné notamment de Charlélie Couture par moments, L’Humaine Beauté est un manifesto vibrant dont seul lui a le secret. Ce n’est pas un hasard si il reprend avec brio « La nuit je mens » du regretté Bashung ou encore « Avec le temps » de Léo Ferré avant de s’ouvrir une fois de plus à nous avec « Minuit », « Tous frères » et « L’invitation au voyage ». Le nouvel album de François Staal permet de mesurer tout l’étendard du talent qui reste toujours aussi impeccable avec une discographie irréprochable.

Note: 6/10