Speaker Cabinets – Tales From New Babel

On ne parle pas beaucoup d’eux mais Speaker Cabinets a également son mot à dire sur la scène musicale. Le trio indie rock espagnol continue de prendre de la huteur avec l’arrivée de leur tout nouvel album intitulé Tales From New Babel.

Pour ce nouvel album conceptuel, Speaker Cabinets ira reprendre là où ils se sont arrêtés avec leur prédécesseur nomm Requiem For Atlas Coty sept années plus tôt. Après avoir détruit Atlas City, l’heure est venue pour eux de créer le monde du New Babel mais l’insécurité et la corruption règnent toujours en maître, comme l’atteste des morceaux percutants à l’image du morceau d’ouverture nommé « Ghost Town » lançant les hostilités comme il se doit avant d’y aller jambon avec « The Fall » et « Reflexions » taillés pour les stades.

Au milieu des riffs grondants et des synthés vertigineux, Speaker Cabinets souffle le chaud et le froid à bon escient. Rappelant du Kasabian et The Killers par moments avec entre autres « The Pyre » contrastant aux plus lumineux et légèrement mélancoliques « Suzan May » ainsi que « Doomsday », le trio espagnol signe une dystopie futuriste musicale de haute volée leur permettant d’afficher leurs ambitions clairement exprimées sur Tales From New Babel avec un épilogue digne de ce nom.

Note: 7.5/10