Charly Marty – Pensées-piscines

Charly Marty figurait dans pas mal de nos Soundbombing ces derniers mois et il y a de quoi. Le nouveau venu de la scène française a de quoi nous interpeller avec son style peu orthodoxe et ô combien attachant, comme le prouve son premier EP sobrement intitulé Pensées-Piscines.

En six titres, Charly Marty fait parler sa désinvolture si attachante à travers un storytelling à la fois kitsch et personnel. Dès le départ avec « T-Shirt Nirvana », notre dandy des temps modernes fait parler son spleen de la plus drôle des manières tout comme sur « Jennifer » et « Pour toujours ». Cette capacité de raconter sa déprime de manière décontractée et en dilettante réussit à cibler notre mélancolie profonde tout comme sur « T-Shirt » avant de plonger dans son quotidien volontairement bordélique sur le morceau caché qu’est « Poème poubelle » sans queue ni tête. Mais Charly Marty a ce don, inspiré à la fois de Kurt Cobain et de Katerine, de raconter en discontinu ses déceptions sous fond de ruptures et de rencontres en nous fascinant davantage et ce Pensées-Piscines ne fait pas exception à la règle.

Note: 7/10