Retriever – A Room Outside

Souvenez-vous lorsque nous étions tombés sous le charme de Retriever avec son premier EP nommé Carnival Blues paru en 2021 (chroniqué ici). Le quatuor français nous avait offert un bon condensé d’indie pop onctueux et groovy qui avait conquis le cœur de nombreux mélomanes. En ce début d’année, ils comptent frapper fort avec leur premier long-format événement du nom d’A Room Outside.

Dès les premières notes de « Yellow Kimono », on se laisse guider par ce groove somptueux qui anime la musique de Retriever. Le quatuor parisien réussit à allier moments atmosphériques et énergie résolument smooth donnant naissance à de futurs tubes en puissance que sont « Sober » et « Jaguars » rappelant aussi bien Men I Trust que Beach Boys.

C’est à coup de claviers analogiques, left field recordings et de samples raffinés que la musique de Retriever refourgue un panel d’émotions. Aussi effréné et intense sur l’incroyable « Dirty Fins » qu’enchanteur avec « Air » et « Solid Gold », le quatuor parisien semble plus inspiré que jamais. Ajoutez cela une petite touche jazzy et French Touch qui fait un malheur sur « Marrow » et « Murmur », vous obtiendrez un premier album réussi ajoutant du soleil dans nos oreilles. Et c’est dire qu’on en a besoin par les temps qui courent.

Note: 8/10