Nada Surf – You Know Who You Are

Nada

Dire que le tube « Popular » et le premier album de Nada Surf High/Low était sorti il y a 20 ans pile, on n’y croirait presque à peine. Mais pourtant, le temps passe vite. Le fameux groupe new-yorkais dont la moitié des chansons ont fait office de bande-son de séries américaines à l’eau de rose en a parcouru du sacré chemin et nous a offert sept albums sympathiques (notamment le légendaire Let Go en 2002). C’est donc sans surprise qu’on appréhende ce huitième album du groupe nommé You Know Who You Are faisant suite au plutôt décevant The Stars Are Indifferent To Astronomy quatre ans plus tôt.

Dès le premier titre « Cold To See Clear », on embarque pour un nouveau voyage musical. Riffs de guitare élégants, mélodies simplistes mais entêtantes, rythmes pépères et voix nasillarde de Matthew Caws: il n’y a pas de doute, c’est bel et bien du Nada Surf. Et on est bien servi avec d’autres bonnes trouvailles comme « Believe You’re Mine », l’hymne à la friendzone de « Friend Hospital » ou encore « Rushing » où le quatuor réussit à nouveau le compromis entre power-pop et indie rock pur et dur.

Bien entendu, les New-Yorkais savent varier les ambiances et peuvent se montrer plus piquant et brûlant quand cela leur chante. Prenez par exemple « New Bird » et « You Know Who You Are » où les riffs de guitare sont plus costauds et les tempos s’emballent pour montrer que Nada Surf n’a rien perdu de sa fougue d’antan. D’autres moments plus originaux sont à souligner comme « Out Of The Dark » où interviennent les cuivres mariachi pour un résultat plus coloré et profond sans oublier les sonorités psychédéliques d' »Animal » qui montrent que les éternels ados New-Yorkais ont encore de la créativité en stock.

Ça fait 20 ans que ça dure et Nada Surf ne nous déçoit pas avec You Know Who You Are contrairement à leur prédécesseur. On retrouve ces morceaux entêtants et mélodiques qui font le bonheur de tous même si avec le recul, on trouve ce nouvel opus trop linéaire et trop homogène, ce qui est une habitude pour eux. Mais bon, c’est leur fond de commerce avant tout, qui peut le nier ?

Note: 7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s