Andy Shauf – The Party

Andy-Shauf-The-Party

Originaire de la région de Saskatchewan, Andy Shauf connaît un parcours discographique discret mais plutôt honorable. Le canadien avait débuté sa carrière en 2009 avec un premier album Darker Days et un second The Bearer Of Bad News trois ans plus tard, avant d’être réédité en 2015. Signé sur le label ANTI-, il continue son bonhomme de chemin avec un troisième album The Party, bien parti pour être son meilleur album.

Ici, Andy Shauf met en scène différents personnages qui assistent à une soirée et qui partagent des points de vue différents. En dix titres, on observe pas mal de personnages, ceux que l’on retrouve totalement dans nos soirées typiques comme des types bourrés, des types qui veulent à tout prix pécho et des filles qui dansent toutes seules et sans gêne qui nous rappellent nos ex etc. Les récits sont peut-être anecdotiques mais sont sublimées par ses arrangements folk lumineux et résolument orchestraux.

Ainsi, dès le premier titre envoûtant « The Magician » où sont conviés piano, guitare acoustique, clarinette et cordes, voici comment se déroule une party selon le Canadien. Et cette intrigue se poursuit avec les mélancoliques « Early To The Party » avec son crescendo frissonnant, les mélodies pianistiques enivrantes de « Twist Your Ankle » et de « To You » ou encore la folk-rock ouatée de « The Worst In You » qui contrastent aux légers et optimistes de « Quite Like You » et « Eyes Of Them All ». Et grâce au travail des cordes sanglotants signées Colin Nealis et aux mélodies soignées passant de l’euphorie électrique de « Alexander All One » à la mélancolie sublime de « Martha Sways » où on se surprend à observer un couple dansant devant nous.

En 37 minutes, on a pris le temps d’analyser ce qui se passe au cours d’une soirée ordinaire grâce à la vision impeccable d’Andy Shauf. Ces dix compositions indie folk résolument orchestrales permettent d’établir une galerie de portraits anodins certes mais pourtant attachants car on s’identifie très rapidement. The Party est un album à écouter plutôt en lendemain de soirée après une énième gueule de bois, histoire de se remémorer de ce qui s’est passé la veille. Un coup de génie.

Note: 8.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s