Psychic Ills – Inner Journey Out

Psychic-Ills-Inner-Journey-Out

Ce n’est plus un secret pour personne, Psychic Ills a la réputation de faire du rock psychédélique planant et bien nonchalant au possible. Le duo new-yorkais composé de Tres Warren et d’Elizabeth Hart continue son bonhomme de chemin tranquillement avec une discographie plutôt impeccable et ce cinquième album Inner Journey Out est sans compter un autre disque à rajouter dans sa playlist estivale personnelle.

Comme à son habitude, le duo nous embarque dans un voyage paisible et envoûtant. C’est avec des titres beaux à pleurer comme « Back to You », « Another Change » aux accents garage-pop avec un petit soupçon de gospel, le blues psyché fuzzy de « Mixed Up Mind » et autres « All Alone » qui, non seulement, vous fileront la chair de poule à chaque écoute mais en plus témoignent de la versatilité de Psychic Ills. Car il faut l’admettre qu’ils sont sacrément inspirés pour ce moment de méditation solennel et décidément enchanteur.

Accompagné de Brent Cordero aux claviers ainsi que de Chris Millstein, Harry Druzd d’Endless Boogie, Derek James de The Entrance Band et de Charles Burst tous à la batterie sur différents morceaux, Psychic Ills a eu tout de même l’audace d’inviter la grande et sublime Hope Sandoval sur « I Don’t Mind » aux sonorités Americana. C’est pas tout le temps que ça arrive ces genres d’occasions. Inner Journey Out est un festival de plusieurs genres et couleurs musicaux où l’on y croise donc de la country (« Coca-Cola Blues »), de la folk psychédélique (« Baby », « Music In My Head »), du krautrock (l’interlude « New Mantra » et l’instrumental hallucinant de « Hazel Green »), du shoegaze (« Fade Me Out »). Comme quoi, il y en a pour tous les goûts et le duo s’en tire aisément avec les honneurs.

Si vous voulez rider à bord d’une décapotable mais de façon plutôt nonchalante cet été, privilégiez surtout le sublime Inner Journey Out. Quatorze morceaux qui vous fileront la chair de poule à chaque note, ce n’est pas rien. On sent que Psychic Ills est ouvert d’esprit et très inspiré dans sa démarche car il se laisse dicter par son mantra décidément paisible.

Note: 8.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s