Robbing Millions – Robbing Millions

robbing-millions-robbing-millions

De la pop psychédélique made in Belgique, ça vous dit ? Et bien accrochez-vous car j’ai l’honneur de vous présenter Robbing Millions. C’est un groupe venu tout droit de Bruxelles formé par les deux têtes pensantes Lucien Fraipont (chant, guitare) et Gaspard Reylandt (chant) mais aussitôt rejoints par Daniel Bleikolm (claviers), Leo Campbell (basse) et Jakob Warembol (batterie). Ce cocktail psychédélique rappelant quelque peu Animal Collective, Flaming Lips, Foxygen ou encore Porcupine Tree a fait des merveilles via leurs EPs Lonely Carnivore et Ages and Sun et continue à faire des ravages avec un premier album éponyme.

Dès le départ, on plonge dans une autre dimension avec le titre d’ouverture bien étonnant du nom de « WIAGW » aux chants hallucinés (pour ne pas dire pitchés ?) sublimés par ses claviers épileptiques et riffs de guitare acérés. Sonique est le maître mot pour qualifier cette introduction de qualité. Et Robbing Millions multiplie la cadence avec les excellents « 8 Is The Figure That I Like The Most » résolument groovy, « In The No Air » ainsi que « Dreams Like Photographs » où l’on navigue entre exotisme et surréalisme.

Le groupe bruxellois nous emmène également dans des contrées plus paisibles, à l’image de « The Mountain », « Inspector » et les sublimes synthés de « Tupperware » qui donne envie de fermer les yeux et de rêver ou encore de retomber en enfance comme le haut perché « What Makes Me Feel Old ». On a jamais entendu quelque chose de si fou et seul Moodoïd pouvait se targuer du contraire. D’ailleurs, on a l’impression qu’ils ont beaucoup écouté ce side-project de Pablo Podovani ou même du Ariel Pink surtout la conclusion inventive et déjantée de « You Fall From Your Chair ». Mais pourtant, Robbing Millions fait preuve d’une grande maîtrise et touche pas mal à de genres musicaux comme les accents électro de « Count Your Fingers ».

Prenez une dose de dream-pop et de pop psychédélique et vous obtiendrez un album détonnant et bluffant d’originalité tel que celui de Robbing Millions. On parie que vous ne toucherez pas pied à l’écoute de cet opus résolument inventif qui ne s’essouffle en aucun cas. Vous ne me croyez pas ? Foncez les voir le 26 octobre lors du Pitchfork Avant-Garde au Café de la Danse car cela promet à un incroyable voyage sensationnel et sensoriel !

Note: 7.5/10

Retrouvez Robbing Millions sur Facebook / Twitter / Bandcamp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s