Acid Arab – Musique de France

screen_shot_2016-09-12_at_10-58-17

Fermez les yeux et imaginez. Vous êtes en plein milieu du Sahara avec comme seuls compagnons une bouteille d’eau et une boussole, puis tout à coup, vous sentez des vibrations dans tout le corps et une musique élégante vous guide et parcourt toute l’échine. Les sonorités orientales éveillent vos sens et les chants traditionnels vous hypnotisent tout comme ses beats dansants plus occidentaux qui vous requinquent et vous mettent en transe sans savoir ni comment ni pourquoi. Oui, vous êtes possédé par le sens du rythme d’Acid Arab et de leur Musique de France.

Il aura fallu attendre 2016 pour avoir enfin droit à un premier album d’Acid Arab. Le duo parisien composé de Guido Minisky et d’Hervé Garvalho est dans les circuits depuis maintenant 4 ans avec deux EPs déjà cultes et il serait ridicule de reparler de leur trajectoire au point où on en est. Musique de France est enfin là et on retrouve tout le savoir-faire du duo: de l’acid house mêlée à des sonorités orientales, soit un pont culturel entre Detroit et le Maghreb. Et c’est ce que l’on retrouve à travers ces dix titres hypnotiques comme « Buzq Blues », « Medahat » et autres « Sayarat 303 ».

Bien sur, ce premier album ne serait pas possible sans ses invités, que ce soit les plus reconnus comme la légende Rachid Taha sur l’enchanteur « Houria », les trois sœurs A-Wa sur l’excellent « Gul l’Abi » mais aussi les révélations comme le chanteur Ouest algérien Sodiane Saidi sur « La Hafla », le chanteur turc Cem Yildiz sur « Stil » ainsi que le claviériste syrien Rizan Said à deux reprises sur « Le Disco » et « A3ssifa ». Ces invités ajoutent une plus-value à la musique enchanteresse faisant voyager l’auditeur et c’est ce qui fait de Musique de France un disque qu’on se repasse en boucle.

Ces quatre années auront porté ses fruits pour Acid Arab et avec ce premier opus qui exprime tout leur amour pour la musique orientale, ils confortent leur statut de DJs capables d’emmener son auditoire vers les terres arabiques sans soucis. Qu’elle est belle cette musique de France, métissée et envoûtant comme on les aime, n’en déplaise à BFM TV !

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s