Paradis – Recto Verso

paradis-recto-verso

Ils sont partout, partout, PARTOUT ! Et quand je vous dis partout, c’est vraiment partout ! Que ce soit sur les réseaux sociaux, des Inrocks à Pitchfork ou même ailleurs, je ne vois qu’eux: Paradis. Et bien évidemment, j’essaie de comprendre le pourquoi du comment toute cette hype autour de ce duo frenchy. Et j’ai trouvé ma réponse en écoutant Recto Verso, l’album attendu comme le Messie dans le commun mortel de la hype.

Qui se cache donc derrière ce duo qui déchaîne toutes les passions ? Et bien tout simplement Simon Mény et Pierre Rousseau qui sont parisiens et ont baigné dans la French touch depuis qu’ils étaient tout petits et ont publié deux maxis en 2011-2012 ainsi qu’un EP l’an dernier. Les voici attendu au tournant avec Recto Verso qui est, ma foi, une très belle surprise. Encore une fois, le pouvoir de la hype m’a convaincu. Dès les premiers titres « Instantané » et « Recto Verso » avec son solo de cuivre en plein milieu dépassant allègrement les 6 minutes, on sait directement à quoi s’attendre: une électro-pop à la française sucrée et nostalgie dosée de sensualité avec en prime un chant prenant et des textes résolument romantiques. Et pourtant, la sauce prend vraiment bien, on prend plaisir à rêver en dansant ou à danser en rêvant, au choix.

Et ce n’est que le début. Des morceaux enchanteurs comme « Toi et moi », « Mieux que tout » ainsi que « Garde le pour toi » sont également des indispensables car Paradis arrive à mélanger deep-house planante et pop française poétique de qualité. Ils ont même le culot de reprendre « Paradis » d’Alain Chamfort, une des influences les plus palpables de ce disque, ça en dit long sur leurs inspirations. Mentionnons également les deux parties du joyau « Miroir » qui se distinguent pour ses percussions tribales et son atmosphère plus que mystique, montrant que le duo parisien ne se cantonne pas qu’à un type d’ambiance.

Recto Verso est donc le fruit d’un travail qui a duré au moins trois ans et on sent parfaitement tout le poids de ce travail à cause de ses compositions aériennes et acidulées. Paradis est en passe d’incarner le futur de la French touch car ils ont les atouts possibles pour amener une bonne bouffée d’air frais dans le paysage francophone, une bonne raison pour qu’on les entende partout.

Note: 8.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s