The Wytches – All Your Happy Life

wytches

En 2014, nous avons fait la connaissance de The Wytches, un trio de garage-punk psychédélique venu de Peterborough en Angleterre, qui avait cassé pas mal de bouches avec leur premier album Annabel Dream Reader. Se vantant être les précurseurs d’un nouveau mouvement musical, le « surf doom », ils récidivent avec un second opus All Your Happy Life. Y a-t-il un petit renouveau ? Allez savoir…

Qu’il est bon d’entendre à nouveau les riffs fuzzy qui sentent le goudron et ses rythmiques carrément heavy qui font trembler la pièce à l’écoute des terribles « C-Side » et « Can’t Face It » qui débutent ce All Your Happy Life sur les chapeaux de roue. The Wytches se font toujours aussi menaçants et lourds avec la voix toujours aussi hantée de Kristian Bell qui ajoute une touche bien plus sombre aux compositions de la presque flippante « House Music » bien noisy et bordélique ou encore l’écorchée vive « Crest Of Death » qui est une spéciale dédicace à Kurt Cobain. Si si, je vous jure !

Ceci dit, le trio devenu quatuor (car Mark Breed a rejoint le groupe cette année et officie à la guitare et aux claviers) dégagent une sensibilité plus pop par rapport à Annabel Dream Reader et ça, c’est à prendre ou à laisser. Je peux citer par exemple l’imparable « A Feeling We Get », le mid-tempo mélodique de « Bone-Weary » ou encore les deux derniers morceaux affichant une plénitude bien suspecte que sont « Dumb-Fill » et « Home » qui fait apparaître le Fender Rhodes et l’orgue Hammond pour la première fois. On ne peut pas les blâmer de s’essayer à un nouveau style mais on leur préfère leur côté doom comme l’efficace « Throned » avec son riff étonnamment sabbathien.

Voilà donc pour ce second album plein de surprises. The Wytches a évité l’album de la redite pour des twists pour le moins inattendu même si ce n’est pas toujours la réussite espéré. Le groupe britannique a définitivement trouvé sa place grâce à un travail irréprochable qui ravira aussi bien les aficionados de leur garage psychédélique revival que les nouveaux venus adeptes d’écriture plus pop. Espérons toutefois un troisième album plus solide et plus cohérent.

Note: 7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s