ELEL – Geode

elel_geode

J’ai pas souvent l’habitude de jeter les coups d’œil sur les catalogues des labels indépendants mais Dieu sait à quel point je fais des efforts. Donc récemment sur Twitter, le label Mom + Pop a mis en avant la parution du premier album d’un groupe nommé ELEL. J’ai donc cédé à la curiosité et effectué quelques recherches sur le groupe… ou plutôt devrais-je dire collectif car dans ELEL, ils sont huit, viennent de Nashville (tiens donc) et composent une indie pop colorée et percutante. Leur premier album Geode est dispo depuis octobre et allons savoir ce qu’ils ont dans le ventre.

En écoutant Geode, on devine tout de suite les influences musicales: Arcade Fire et Yeasayer pour les envolées musicales et Wilco ou même Edward Sharpe & The Magnetic Zeros pour le côté détendu et hippy du truc. Dès « Hello », on sent que la crew de Nashville menée par Ben Elkins voit les choses en grand: des notes de clavier aigus pour bien préparer le terrain avant de céder rapidement à l’exotique « Change My World » nous donnant l’impression d’atterrir dans un monde féerique où tout est possible. Et ça n’est que le début, préparez vous à être charmés par les polyphonies grandioses de « When She Walks », « Automatic » et « Kiss Kiss ».

Mais Geode, ce n’est pas que luxe, calme et volupté. Un peu de brutalité ne fait pas de mal non plus et c’est avec les plus rentre-dedans « Animal » et les inspirations Animal Collective de « 40 Watt » au rythme saccadé où les steel drums fusionnent avec les synthés. Je dois vous avouer que j’ai eu un faible pour « Tree » sacrément mélodique et épique avec son gimmick de cuivres synthétiques bien efficace. De la pop baroque comme je l’aime ! A côté de cela, il est important de souligner aussi la présence de ballades pour un peu de douceur comme « Almost To Memphis » ainsi que la conclusion solennelle nommée « America » montrant toute la versatilité d’ELEL.

Avec ce premier album, le groupe indie pop de Nashville frappe très très fort et là où ça fait du bien. Poétique, passionnant et redoutable, les harmonies et les compositions bien ambitieuses sont le leitmotiv de Ben Elkins et sa troupe et il ne fait aucun doute qu’ils déchaîneront les passions d’ici là.

Note: 8.5/10

Retrouvez ELEL sur Facebook / Twitter / Soundcloud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s