Midnight Faces – Heavenly Bodies

midnight-faces-heavenly-bodies

Voici donc Midnight Faces ou le groupe injustement méconnu en matière de dream-pop. Le trio californien a publié deux disques Fornication en 2013 et The Fire Is Gone en 2014 dont personne n’en a entendu parler. Mais ça ne signifie pas pour autant que Matthew Doty (guitare, basse, synthés), Phil Stancil (chant, guitare, basse) et Paul Doyle (batterie) vont croiser les bras bien au contraire. Leur troisième album Heavenly Bodies nous prouvera toute leur détermination à aller plus loin.

Restant fidèle à leur style dream-pop psychédélique/shoegaze, le groupe de Los Angeles nous montre ce qu’ils ont dans le ventre et ces neuf pièces se suivent et ne se ressemblent pas. La boîte à rythme répond aux guitares mélodiques et aux claviers brumeux de « Blue Haze », « Party Donna » et autres « Space Boy » avec la voix de Phil Stancil qui résonne à merveille. On peut citer également « Sirens », « All Around You » et « Germanium » pour l’apparition des cuivres amenant une atmosphère quelque peu langoureuse.

Sur Heavenly Bodies, Midnight Faces a l’air d’être ancré à fond dans les années 80 mais tout en ajoutant des soupçons de modernité pour rester authentique. Et rien que pour ça qu’on doit attribuer au moins le respect et la reconnaissance pour le trio de Los Angeles.

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s