Surfer Blood – Snowdonia

jnr220_surfer-blood_snowdonia

Avec la parution de leur album 1000 Palms en 2015 (chroniqué ici), Surfer Blood aurait pensé trouver la paix et la sérénité par la suite. Il n’en est rien. Car le groupe indie rock a connu un nouveau drame juste après: le guitariste Thomas Fekete est frappé par un sarcome aux poumons et il décédera l’année suivante dans les bras de sa femme à l’âge de 27 ans. A l’heure où l’on pensait à ce que ça soit la goutte d’eau de trop dans le vase, ils ont préféré se renouveler en recrutant de nouveaux membres afin de tourner la page. Ainsi, Lindsay Mills remplace Kevin Williams à la basse et Mike Mcleary se voit la tâche de remplacer le défunt Thomas Fekete sur le nouvel album du groupe Snowdonia.

On hésite à appeler ce disque comme étant un disque de deuil car il s’agit de leur album le plus apaisé et le plus mélodique de leur discographie. On retiendra des compositions lumineuses et douces-amères aux riffs jangly comme « Matter of Time », « Frozen » et « Dino Jay » où John Paul Pitts rend subtilement hommage à son camarade mais se la joue également introspectif avec des textes toujours aussi rédempteurs. Les fans de Teenage Fanclub et même de The Mamas and The Papas trouveront leur compte avec des titres ensoleillés comme « Six Flags Of G » et « Instant Doppelgangers », ce qui n’est pas de refus.

Bien évidemment, ils savent durcir leur propos et leur musique uniquement quand ils le veulent, surtout avec le défouloir pop-punk de « Taking Care Of Eddy » qui est le seul morceau agressif de l’opus. Suite à la tempête resurgit le calme avec la conclusion « Carrier Pigeon » à la mélodie que n’aurait renié certains groupes comme Nada Surf et qui traite du cancer du sein de la mère de John Paul Pitts. Jamais il n’aura été aussi poignant que maintenant. En huit morceaux, Surfer Blood a réussi à retrouver définitivement la sérénité suite à ces dernières années bien troublantes. Snowdonia est plus estival qu’hivernal certes mais fait partie des seuls opus capables d’arriver à la cheville de leur classique Astro Coast et de loin.

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s